La frange sur tous les fronts!

Il y a les filles à franges et il y a les autres… Moi je fais partie des autres, celles qui n’ont pas vraiment de coupe. Normal, je n’ai pas mis le pied chez le coiffeur depuis un bail. En même temps ils me font flipper ! Y a que les filles pour comprendre à quel point nos cheveux sont importants. Une couleur qui vire là où on ne l’attendait pas, dix centimètres en trop de coupés et c’est le drame absolu !

Le truc, c’est que moi aussi j’aimerais bien changer de tête de temps à autre et la frange ça claque ! C’est même un accessoire à part entière qui donne tout de suite du . Mais comment être sûre qu’elle m’irait ? Et si ce n’est pas le cas, reste plus qu’à attendre de looooongs mois en évitant les miroirs… Ouch

Alors avant de céder au coup de ciseau, j’ai décidé de tester un concept hyper original : la fausse frange à clip. Je me rends donc au salon éco-responsable Didact Hair Building, direction le Comptoir des franges. En plein cœur du 1er arrondissement, je suis accueillie dans un salon bobo décoré façon appartement où le dresscode des coiffeurs n’est autre que costumes et nœuds papillons.

Étape 1: je choisis la forme de ma frange parmi dix modèles, du plus sage au plus excentrique. J’opte pour une coupe ique, droite et au-dessous des sourcils.

89956475_o
Étape 2: la coloriste (sublime métisse par ailleurs) examine mes cheveux afin de reproduire sur ma future frange ma couleur exacte. Et là, je vois bien qu’elle le prend comme un vrai challenge, un défi personnel quoi. Et oui ma vieille, imiter un vrai roux c’est pas de la tarte! Elle s’y reprend à plusieurs fois avant de trouver les nuances idéales et le résultat est très satisfaisant. Précisons que les franges proposées sont faites de vrais cheveux importés du Brésil et cousus en France.

Étape 3 : une fois colorée, la frange est disposée sur un mannequin et travaillée au ciseau pour lui donner la forme commandée.

89956506_o

Étape finale : je sépare mes cheveux par une raie centrale, les passent derrière mes oreilles, fais glisser ma nouvelle frange le long de mon front jusqu’aux racines, puis je la clipe pour la fixer. Impossible de déceler la combine, le résultat est tout simplement bluffant !

89956544_oEt vous, vous en pensez quoi ?

Petite appartée : je suis désolée, je voulais vous montrer une photo de ma frange pour que vous puissiez bien comprendre la combine mais elle semble s’être égarée dans mon appartement. Quelque part… La garce!

Adresse : Comptoir des Franges, Didact Hair Building, 75 euros, 2, rue du Jour, 1er (didact-hair-building.com) ou au 01 82 28 30 10. Tarif : 75 euros

Les quatre points « frangement » utiles à savoir :

1 – Vous avez les cheveux lisses et épais ? La frange n’attend plus que vous, vous êtes la candidate idéale !

2- Oups, vos cheveux sont frisés ou bouclés ? Lissez-les à l’aide d’un sèche-cheveux ou d’un fer à lisser et protégez-les de l’humidité avec des soins anti-frizz ou de la laque.

3-  La frange est une coupe comme une autre. N’y touchez jamais vous-même! Un mauvais coup de ciseau et c’est la catastrophe. Allez plutôt la faire égaliser tous les mois et demi, deux mois chez un professionnel.

4- Il est conseillé aux peaux à tendance  grasse  de faire des gommages du front régulièrement pour éviter les imperfections et oxygéner la peau.