Neuvième édition du Redhead Days : une expérience unique!

Hello à tous et à toutes ! Après vous avoir demandé sur la page Facebook d’Alerte Rousse ce que vous pensiez d’un rassemblement de roux, les avis ont été tellement mitigés que j’ai décidé de me rendre sur place afin d’en avoir le cœur net.

Comme vous, j’étais assez sceptique concernant cet événement. Si d’un côté je trouvais le concept plutôt décalé et amusant, de l’autre, je redoutais son côté sectaire qui risquait de marquer encore plus notre différence.

breda-03Je suis donc arrivée samedi matin à Breda, une petite ville très charmante des Pays-Bas et suis rentrée à Paris hier soir, complètement K.O et un peu déboussolée. Là-bas, je n’étais pas seule : les caméras d’M6 (et oui encore !) m’ont suivies parmi d’autres intervenants et mon frère (plus brun tu meurs) m’a aidé à filmer un petit reportage que j’ai préparé à votre attention et qui sera en ligne dans quelques jours.

Dans ce reportage, vous découvrirez des interviews de roux et de rousses de nationalités variées, des images du rassemblement géant et des activités proposées. Je ne vous en dis pas plus pour le moment  mais j’espère vraiment que vous apprécierez ce petit film que j’ai réalisé avec mes modestes moyens. Je ne suis pas une professionnelle de l’audiovisuelle, loin de là mais j’ai fait de mon mieux !

Ce qui m’importe aujourd’hui dans cet article, c’est de partager avec vous mon ressenti sur cette expérience. Le stress, la fatigue et mon manque d’expérience ont fait que malheureusement, je n’ai pas réussi à exprimer devant les caméras d’M6, ou la mienne, ce que j’avais vraiment sur le cœur, avec les mots justes. Je le regrette et compte me rattraper ici.

Tout d’abord, il faut savoir que les gens qui se déplacent pour participer à ce rassemblement sont dans un esprit hyper positif. Extrêmement chaleureux, le sourire aux lèvres, ouverts à la discussion… ils sont là pour s’amuser, rencontrer des gens et célébrer leur différence dont ils sont fiers. Attention, il n’y a là aucune prétention ! Juste le plaisir de se retrouver et de partager des moments avec des personnes au vécu commun.

photo-4Bien que je ne retienne que du positif de ce festival, il a tout de même agi sur moi comme un véritable électrochoc. J’avais beau savoir qu’être roux était plus ou moins difficile à vivre au quotidien, certaines révélations lors des interviews m’ont réellement choquées et émues. Et puis, à un moment donné, je me suis assise et j’ai regardé autour de moi. Je voyais des petites filles et des petits garçons d’une beauté presque surréaliste. Et je me suis demandée : comment est-ce possible que des gens photo-4 - copies’acharnent sur eux ? Comment peuvent-ils se faire mettre à l’écart, insulter, maltraiter, cracher au visage ? Comment est-ce possible que le monde extérieur leur donne l’impression d’être une erreur ? Et surtout pourquoi ?! Pour une couleur de cheveux qui n’est rien d’autre qu’un don de la nature extraordinaire ?? Là, je me suis rendue compte qu’aucune raison, aucune explication ne pouvait justifier cela. Et j’en suis tombée malade, littéralement. Il faut absolument que cela cesse. Ce n’est pas tolérable. Et si j’étais déjà prête avant à m’investir corps et âme pour faire évoluer les mentalités et bien je le suis encore plus aujourd’hui. Il s’agit peut-être là d’un combat d’une vie et j’espère que vous aussi saurez intervenir à votre manière.

Cet article peut paraître un peu trop dramatique, mais je ne fais que vous livrer mes émotions brutes ressenties lors de ce festival.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille à tous et à toutes de vivre cet événement au moins une fois dans votre vie !

LA VIDEO ICI !!!

 

Laisser un commentaire