Cheveux : 10 mauvaises habitudes à bannir !

Notre chevelure rousse c’est notre fierté alors pas question de l’abîmer pas vrai ? Le problème c’est que sans s’en rendre compte, certaines mauvaises habitudes du quotidien les cassent et les ternissent progressivement. Allez mes rousses, c’est le moment d’adopter la bonne routine capillaire !

Mauvaise habitude n°1 : Frotter avec la serviette

À peine sortie de la douche, hop, on attrape sa serviette et on commence à frotter ses cheveux comme une forcenée pour les sécher. WRONG ! En plus de les abîmer, cela favorise leur chute.

La solution : Presser doucement vos cheveux dans la serviette pour absorber l’eau plutôt que de frotter vigoureusement puis enroulez-les dedans.

Image cheveux

Mauvaise habitude n°2 : Brosser ses cheveux lorsqu’ils sont mouillés

Les cheveux sont plus fragiles lorsqu’ils sont humides et donc susceptibles de casser s’ils sont brossés.

La solution :  Commencez par les démêler pendant la pose de l’après-shampooing avec les doigts puis attendez qu’ils soient secs avant de les brosser. Si vous ne voulez pas attendre, optez plutôt pour un peigne à dents larges ou une brosse avec des poils de sangliers moins traumatisants pour les cheveux.

Mauvaise habitude n°3 : Utiliser des produits contenant du sulfate ou du silicone

La plupart des shampooings de grande surface en contiennent mais savez-vous réellement à quoi ils servent ? Le silicone permet d’obtenir un démêlage plus facile et apporte douceur et brillance aux cheveux. Le problème c’est qu’à force, il forme une sorte de vernis qui étouffe la fibre capillaire et la rend poreuse et terne. Idem pour le silicone qui permet de faire mousser le shampooing tout en aidant à se débarrasser de la « crasse » sauf que oups, ces agents sont aussi présent dans le liquide vaisselle ou les détergents…

La Solution : Même si ces agents vous donnent l’illusion de beaux cheveux sur le moment, à la longue c’est tout l’inverse. Prenez l’habitude de lire les étiquettes afin d’analyser les ingrédients et bannissez ceux qui contiennent du siliconne, siloxane amodimethicone, dimethicone, trimethicone, cyclopentasiloxan et du sodium, laureth, sulfate, SLES, sulfates, Ammonium Lauryl Sulfate.

Mauvaise habitude n°4 : Les laver à l’eau bouillante

Quoi de mieux qu’une bonne douche bien chaude pour se détendre ? Pas grand chose c’est vrai. Le hic c’est que l’eau bouillante fragilise les cheveux et les rend plus cassants.

La solution : Le top c’est de se laver les cheveux à l’eau tiède et de terminer le rinçage avec de l’eau froide pour resserrer les écailles et apporter plus de brillance. Si j’en suis capable vous aussi !

Mauvaise habitude n°5 : Abuser du sèche-cheveux, du fer à lisser ou à friser

La chaleur brûle la cuticule donc sèche-cheveux, lisseurs ou boucleurs sont à utiliser avec modération et sous certaines conditions.

La solution : Si vous n’avez pas le temps de laisser vos cheveux sécher à l’air libre ou le choix (comme moi à moins de vouloir faire peur aux enfants), vous pouvez utiliser le sèche-cheveux mais selon certaine règles à respecter : le tenir au moins à 15 cm de distance, le faire constamment bouger et tourner autour de votre tête, ne jamais utiliser l’option chaleur maximale et toujours appliquer un soin thermo-protecteur avant (idem pour le fer à lisser et à boucler).

Mauvaise habitude n°6 : Se laver trop souvent les cheveux

C’est le cercle vicieux des filles aux cheveux qui graissent facilement : les laver tous les jours pour éviter l’effet huileux pas très glam. Et pourquoi ce n’est pas bien ? Tout simplement parce que les shampooings trop fréquents augmentent encore plus la sécrétion de sébum et fragilisent la fibre capillaire.

La solution : L’idéal serait de les laver 1 à 2 fois par semaine et d’utiliser le reste du temps un shampooing sec. Personnellement, j’utilise ceux de la marque Batiste en vente chez Monoprix. Grâce à eux, je tiens un ou deux jours de plus en restant présentable.

Attache cheveux

Mauvaise habitude n°7 : Ne jamais entretenir votre brosse

Petite question entre nous : ça fait combien de temps que vous utiliser la même brosse ou le même peigne sans les nettoyer ? D’ailleurs les avez-vous déjà nettoyer au moins une fois dans votre vie ? Retirer les cheveux ne suffit pas. Vos outils de coiffure sont de vrais nids à bactéries et graisseront vos cheveux plus vite si vous ne faites rien.

La solution : Après avoir retiré tous les cheveux, nettoyer votre brosse ou votre peigne avec un shampooing, un gel douche ou un savon. Vous pouvez les laisser tremper dans de l’eau savonneuse ou toute la nuit dans un mélange d’eau et de bicarbonate (redoutable contre le sébum !). Sinon vous pouvez aussi les laver à la machine à condition de les mettre dans un sac en tissu.

Mauvaise habitude n°8 : Attacher ses cheveux trop serrés

Plus les cheveux respirent, mieux ils se portent ! Des cheveux détachés sont donc des cheveux heureux mais s’ils vous gênent, vous pouvez les attacher à condition de ne pas trop les serrer ni les tirer, au risque de casser.

La solution : Pour commencer, n’attachez JAMAIS vos cheveux mouillés avec des barrettes ou un élastique. Comme dit plus haut, les cheveux humides sont fragilisés alors n’allez pas les achever. Le reste du temps, choisissez des élastiques en matière plus douce que les classiques et les cheveux longs à très longs, optez pour la tresse.

Mauvaise habitude n°9 : Abuser des produits coiffants

Gels, laques, mousses, cire… Les produits coiffants ne sont pas faits pour être utilisés quotidiennement ! Et même s’ils structurent ou donnent l’illusion de faire briller nos cheveux, ils contiennent des silicones qui à la longue graissent et ternissent la fibre capillaires.

La solution : Optez pour des produits coiffants sans silicone. Pas tous les jours. Un à la fois.

Mauvaise habitude n°10 : Se tripoter les cheveux

Il s’agit de mon plus grand tic (ou toc je ne sais plus) ! Ma main est constamment fourrée dans mes cheveux ! Plus précisément, je suis constamment (même la nuit) en train de tournicoter, enrouler, tirer sur une mèche qui se situe en dessous à droite. Si bien qu’à force, elle ne pousse plus et les coiffeurs me demandent toujours pourquoi j’ai une mèche atrophiée. J’ai beau savoir que je les bousille mais je ne peux pas m’en empêcher c’est plus fort que moi. Alors si l’une d’entre vous à la solution je suis preneuse !

La solution : D’avance je précise : pas de moufle ni de boule à zéro. Merci.

Laisser un commentaire