La rousseur dans la publicité (PART 1)

Internet, télévision, radio, panneaux d’affichage… Nous recevons en moyenne 3000 annonces publicitaires par jour destinées à nous influencer. Alors si une marque souhaite s’imposer dans nos esprits plus qu’une autre, il lui faut faire preuve d’ingéniosité pour se démarquer et il semblerait que la rousseur soit l’une de ces stratégies! En effet, de plus en plus de têtes rousses fleurissent dans les annonces publicitaires. Une remarque tout de même : selon leur sexe, féminin ou masculin, les objectifs marketing semblent bien différents…

Les rousses dans la publicité : icônes sexy au pouvoir de séduction redoutable.

Si la rousseur dans la publicité de grande consommation est quelque chose d’assez récent, l’univers de la parfumerie quant à lui n’en est pas à son premier coup d’essai. Le parfum est un objet de luxe car il est cher, mais surtout un objet de désir qui ne répond donc pas à un besoin. L’objectif ? Séduire le consommateur en n’hésitant pas à employer les registres oniriques, sensuels, voire parfois sexuels. La femme rousse est ainsi souvent mise en scène pour sa chevelure irradiante aux reflets sensuels (rouge = sexualité) mais aussi pour son côté mystique (peau diaphane, yeux particulièrement clairs) la rendant inaccessible.

Jean Paul Gaultier - Karen Elson Opium

Souvenez-vous… Une femme entièrement nue au corps d’albâtre dans une pose plus que significative, plongée dans le plaisir charnel que lui procure son parfum. Cette rousse fascinante c’est Sophie Dahl dont les cheveux ont été teints. Ce parfum dangereux : Opium d’Yves Saint Laurent. Lorsque cette publicité paraît en 2000, c’est le choc ! Jugée trop provocante, de nombreuses plaintes ont été déposées en Grande-Bretagne forçant la marque à retirer ses affiches. Mais le « mal » est fait. Les consommateurs, hypnotisés par la vision de cette créature ne pourront ignorer Opium, l’un des parfums les plus mythiques encore aujourd’hui. Quatorze ans plus tard, Yves Saint Laurent lance Black Opium, une version « plus intense que l’ancienne ». Une fragrance plus intense sans aucun doute ! Mais en ce qui concerne l’égérie Edie Campbell tout aussi belle soit elle, c’est une autre histoire…

Chanel, Dior, Cacharel, Lacoste, Lolita Lempicka, Nina Ricci… Retrouvez toutes les autres publicités dans l’album « La rousseur dans la publicité PART I » sur la page Facebook Alerte Rousse. 

 

Karen ElsonKaren Elson, la Fashion Red Queen (La Reine rousse de la mode)

Chanteuse et top-modèle britannique de 35 ans, Karen Elson est LA référence rousse sur les podiums. Egérie de nombreuses campagnes, elle a défilé pour les plus grands maisons de couture comme Chanel, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier, McQueen, Gucci, Marc Jacobs, Versace et bien d’autres encore et posée en couverture des plus grands magazines de mode (Vogue, Marie Claire, Elle…) Avec son physique atypique, elle hérite de surnoms plus ou moins flatteurs. L’un d’eux, The Ghost who walks (Le fantôme qui marche) pour son allure longiligne et son teint cadavérique sera même le titre du premier album solo de la jeune-femme qui s’en amuse. Mais ses cheveux roux flamboyants lui valent également le surnom de Fashion Red Queen par le Vogue anglais. Rien que ça !

Cinq personnalités qui l’ont entouré s’expriment à son sujet (propos recueillis par Laurence Hovart, Numéro N°13, Mai 2000, page 160) :

Karl LagarfeldKarl Lagarfeld décrit leur première rencontre : « On m’avait dit qu’elle était géniale. Puis j’ai vu des photos d’elle prises par Steven Meisel dans « Vogue » Italie, mais elle était tellement maquillée que je ne pouvais pas me faire une idée. Cependant, je voyais bien qu’il s’agissait d’une fille différente. Lors de notre première entrevue chez Chanel, sa différence et son naturel m’ont littéralement enthousiasmé. Elle est de la race des Linda Evangelista, mais elle est jeune, très jeune. Néanmoins, elle représente une image résolument moderne de la femme de cette fin de millénaire, avec, en même temps, toutes les références de la féminité indispensables à un grand mannequin. »

 

Stéphane Marais Crédit Salve SundsbaStéphane Marais, maquilleur : « Karen Elson, c’est l’histoire d’un vilain petit canard devenu un beau cygne. Plus elle avance, plus elle devient incroyable. Ça tient à la fois à sa personnalité, son caractère, sa couleur de peau, son visage parfaitement ovale et son front mi-médiéval mi-martien. De plus en plus femme, d’un sexy fou, hyper-réveillée, tout en étant un peu lutin, elle est si bluffante qu’on ne peut que l’adorer ».

 

Nicolas Ghesquière by Sebastien KimNicolas Ghesquière, styliste chez Balenciaga : « Quand elle a commencé, Karen avait un physique perçu comme spécial, voire étrange. En très peu de temps, elle est devenue une vraie beauté au sens classique du terme. Alors qu’elle était très enfantine, ses traits se sont subitement affinés. Son étrangeté, presque à contre-courant des filles de l’époque, est devenue un modèle ».

 

Martine SitbonMartine Sitbon, créateur : « J’adore ses couleurs : sa peau ultrablanche, ses cheveux roux, ses lèvres naturellement très colorées et ses yeux bleus… J’aime aussi son côté Tom Boy de petit gamin irlandais – qu’elle n’est pas d’ailleurs, puisqu’elle est anglaise. Tout en incarnant l’image du parfait mannequin contemporain, elle est le mélange unique d’enfance, de féminité extrême et de rébellion ».

 

Jean Paul GaultierJean Paul Gaultier, créateur et couturier : « Sa personnalité et son physique, j’aime tout en elle. Les deux sont en parfaite harmonie. De plus, elle est totalement caméléon, capable d’être la parfaite petite Anglaise, la vamp américaine ou la chanteuse gouailleuse genre Edith Piaf version rousse. »

 

D’ailleurs, le créateur qui ne semble pas se lasser d’elle lui propose d’être l’égérie de sa nouvelle campagne en collaboration avec la marque de prêt-à-porter Lindex : une mini collection qui reprend les symboles de la Maison Gaultier (rayures marinières, tatouages…).

Retrouvez toutes les publicités de Karen Elson dans l’album « Karen Elson » sur la page Facebook Alerte Rousse. 

Campagne Lindex - Jean Paul Gaultier et Karen Elson

Campagne Lindex – Jean Paul Gaultier et Karen Elson

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *