10ème cérémonie des Hairdressing Awards par Schwarzkopf Professional

Chaque année, Schwarzkopf Professionnal organise l’équivalent des Césars de la coiffure : les Hairdressing Awards. L’occasion de récompenser les meilleurs coiffeurs, de révéler les nouvelles tendances capillaires mais aussi de faire le point sur le roux. Suivez-moi, je vous emmène dans les coulisses d’une soirée glamour pas comme les autres !

Le 29 mars dernier, la Cité de la mode et du Design à Paris s’est transformée le temps d’une soirée en un gigantesque défilé dédié à la coiffure. Des coiffeurs du monde entier ont afflué pour présenter leur talent et leur créativité en participant à ce concours ouvert à toute la profession. À la clé ? Une certaine notoriété et surtout une belle reconnaissance. Autant vous dire que la plupart des invités affichaient des looks et des coiffures d’un autre monde et que mes cheveux oranges m’ont permis de me fondre un peu dans la masse, thank God !

 

CÔTÉ BACKSTAGE

IMG_0703IMG_0702IMG_0714

En coulisses, c’est la folie ! Tout le monde s’active pour préparer les modèles à temps. Parce que oui, l’événement de la soirée c’est aussi le show préparé par Luc Drouen, meilleur coiffeur de l’année 2012. Bien que le thème du défilé soit top secret pour le moment, certains « détails » me font penser que ce show sera no limit ! Une perruque XXl, des coiffes impressionnantes aux plumes multicolores, des crânes tatoués… j’ai hâte ! En attendant, j’en profite pour poser quelques questions sur le roux à Céline Antunès, ambassadrice française de la marque et nominée dans les catégories Avant-Garde, Édito et Blond.

2015_03_LPS_HDA-3Alors Céline, la tendance du roux est-elle encore présente cette année ?

« Plus que jamais ! Les gens ont besoin de chaleur et veulent amener de la couleur dans leurs cheveux. Le cuivré est très demandé en salon depuis 2, 3 ans alors qu’il était boycoté il y a quelques années. Aujourd’hui, c’est un symbole très fort de féminité. Le blond peut vite tomber dans un côté bimbo contrairement au roux qui a ce côté ardent et féminin qui plait beaucoup. »

Tout le monde peut devenir rousse ?

« C’est une couleur accessible à toutes ! Même une fille noire ébène peut devenir rousse en plusieurs étapes. Le cuivré n’est pas la couleur la plus difficile à obtenir car quand on éclaircit des bases foncées on obtient des reflets chauds. Par contre, cela demande un certain entretien. Les couleurs chaudes sont très réactives à la chaleur et ternissent vite avec les séchoirs. Il faut faire attention au lisseur et utiliser les bons produits. »

Armel Kirssi, Consultante technique pour Schwarzkopf Professionnel me consacre aussi quelques minutes de son temps :

 « Chez Schwarzkopf, c’est vraiment notre force les cuivrés et les rouges, autant sur la tenue dans le temps que dans les reflets. Pour les vraies rousses qui ont envie d’amplifier leurs reflets, il y a un super produit le Vibrance Gloss and Tone qui agit comme un gloss pour les cheveux. On joue avec les reflets pour intensifier le doré. Il apporte énormément de brillance et de pigments. »

LES 3 TENDANCES printemps/été 2015

Pearlescent Girls Quand le pastel s’en mêle. Ce qu’on veut ? Des nuances nacrées et des finis lisses, brillants et texturés. En France, on reste soft et chic avec des nuances naturelles comme si on avait pris le soleil, mais vous pouvez vous amusez avec des couleurs plus flash.

PearlescentGirls

Hippi Glam Ondulations estivales en mode coiffé-décoiffé. Cette tendance se porte à merveille sur cheveux longs. Les nuances sont douces, subtiles et baignées par le soleil.

HippiGlam

Rok Chic Les coupes courtes sont à l’honneur. Très rock, un brin provocatrices mais surtout très féminines. Idéal pour les femmes qui veulent s’affirmer.

RokChik

CÉLÉBRATION DES LAURÉATS 2013/2014

 Stephane Rotenberg, accompagné de la Présidente de Schwarzkopf Professional France Claire Brugnago se charge de présenter et récompenser les prodiges de la coiffure. Au total, 50 nominés participent à ce concours dont la dimension artistique est indispensable. Si je ne recenserai pas ici tous les gagnants de chaque catégorie en jeu car je doute que cela vous passionne, voici tout de même le nom et le visage du Coiffeur de l’année 2015 élu par la presse et le jury du concours : Loïc Masurel. Le jeune talent bénéficiera d’une visibilité exceptionnelle offerte par Schwarzkopf mais aura aussi la lourde tâche d’animer le show de l’année prochaine.

avatar

Show « Les Extraordinaires »

Et le freaky-fashion show de cette année 2015 organisé par Luc Drouen, le voici en photos. Même si j’avais eu un petit aperçu en backstage, je ne m’attendais pas à assister à un tel spectacle ! Les mannequins classiques sont troqués contre des danseuses déchaînées et habitées qui incarnent à travers une mise en scène musicale et théâtrale explosive des dizaines d’icônes féminines : Diana Ross, Audrey Hepburn, Marie-Antoinette, Marlène Dietrich, Rihanne… Toutes sont revisitées, leurs coiffures exagérées, leurs tenues sublimées ! De vraies créatures extraordinaires !

2015_03_LPS_HDA-47932015_03_LPS_HDA-4695

Il me fallait donc à tout prix interviewer Luc Drouen, coiffeur de l’année 2012 mais surtout, artiste dans l’âme et grand amateur de rousses !

«  Je suis fan des rousses. Il n’y a rien de plus élégant qu’une rousse. Elles sont différentes et j’aime ce qui est différent. J’ai appelé ce show Les Extraordinaires pour justement mettre en valeur la différence. Je ne voulais surtout pas faire un show de coiffure, je voulais faire quelque chose qui devait rentrer dans l’histoire et sur l’histoire. » Et quand je lui demande s’il avait un message à faire passer, il me répond : « J’invite les gens à faire la fête, à voir la vie autrement avec un peu plus de couleur, d’amour et de générosité. Ce show était extrêmement ostentatoire mais pas codifié coiffeur avec des pas marqués. C’est pour ça que je n’ai fait appel qu’à des danseuses et non pas des mannequins avec qui je travaille en permanence. Je voulais quelque chose de différent ».

2015_03_LPS_HDA-4859Et la différence, c’est quelque chose qui parle à Luc Drouen : « Oui c’est très important car on vit maintenant on ne vit pas hier. La différence pour moi c’est quelque chose de fondamental. Moi j’ai un handicap depuis l’enfance, je tremble, je suis né avec le tremblement essentiel. Je ne supporte pas le regard malveillant des gens, j’aime les gens qui ont de beaux dialogues. J’essaie de faire passer un message c’est : Ne regardez pas les différences des gens, mais regardez-les différemment. Regardez les pour ce qu’ils sont, ce qu’il dégagent. »

Bien sur, je ne pouvais pas quitter ce monsieur sans lui demander ce que la femme rousse lui inspire et je n’ai pas été déçue par sa réponse : « La passion, la générosité, la folie et en même temps l’élégance. Il n’y a pas plus élégant qu’une rousse. La blonde est une vamp quoi qu’il arrive mais d’un seul coup la rousse est au-dessus de tout ça car elle peut tout codifier. Elle codifie la vamp, elle codifie la sorcière, elle codifie toutes les femmes, chose que ne peut pas faire la blonde, ni la brune. Et ça c’est une force et c’est pour ça qu’elle fait peur et qu’on ose pas l’approcher ».

Plus d’information sur les HDA 2015 : http://www.hda-france.com

 

 

1 Comment on 10ème cérémonie des Hairdressing Awards par Schwarzkopf Professional

  1. Backstage Agency
    juin 15, 2015 at 2:36 (2 années ago)

    Nous vous remercions pour cet article au nom de Luc Drouen que nous représentons.
    Bien à vous
    Backstage Agency

    Répondre