Témoignage d’Angélique (19 ans)

Je m’appelle Angélique, j’ai aujourd’hui 19 ans, je suis rousse aux yeux bleus et je n’ai pas toujours assumé ma couleur de cheveux.

En primaire, au collège et même encore au lycée, on me parlait pas ou peu. Si on me parlait, c’était pour m’insulter ou me poser des questions bizarres sur les préjugés (comme les odeurs entre autres… Mais sérieusement ! Comment voulez vous qu’on le sache…) ou alors pourquoi j’ai les sourcils et cils blonds (et toi pourquoi t’es blond/brun/châtain?) sans parler des petits « surnoms » tous plus originaux les uns que les autres. Je pensais même à ce moment là à me décolorer ou me teindre en blonde… Merci maman de m’avoir dit d’attendre mes 18 ans !

À force de se faire rejeter, on se fait à la solitude. À force de se faire insulter, on se fait une carapace. C’est sûrement à ça que l’on doit notre réputation de mauvais caractère ! Alors autant dire que lorsqu’on est scorpion et cochon, ça n’arrange rien !
Malgré une apparence assurée et assumée, j’en ai souffert et j’en souffre encore. J’ai très peu confiance en moi malgré les mots rassurants de mes amis, de ma famille et de ma grand-mère de qui je tiens cette chevelure !