Estelle

Estelle AvantQuel roux souhaitais-tu obtenir ?

J’ai toujours voulu un roux cuivré qui fasse le plus naturel possible tout en restant un peu « peps », un peu « rebelle » et sauvage. Je m’imaginais les héroïnes de films bien rousses comme Maureen O’Hara ou la princesse Fiona dans « Shreck » ou alors mon modèle : Nicole Kiddman dans « les ensorceleuses ».

Quel produit as-tu choisis et comment as-tu procédé ?

J’ai essayé plusieurs marques mais j’ai vraiment trouvé LA bonne couleur avec le 7,44 « Art Color » de chez Vitality’s (que je mélange parfois avec une noisette de 6,64 pour donner quelques reflets rouge très léger). J’ai des cheveux secs et abîmés alors je dois toujours procédé de la même façon : toutes les trois à quatre semaines, je me fais une coloration complète en commençant par les racines et en appliquant environ 1 tube (100ml) et demi mélanger à de l’oxidant 10volume (150cc) sur l’ensemble de mes cheveux. Je laisse poser près d’une heure puis je fais mousser la colo, je rince et j’applique un soin ou un après-shampoing pour coloration.

Estelle AprèsComment entretiens-tu ton roux ?

Comme dis plus haut, mes cheveux ne me permettent pas d’entretenir uniquement mes racines et d’allonger la couleur. Puis le roux est la couleur qui se décolore le plus vite. Je fais donc le moins de shampoing possible passant du lavage de cheveux 1 jour/2 à 1jour/3. Quand mes cheveux commencent à graisser, j’applique sur mes racines et longueurs un shampoing sec garnier (en plus ça donne du volume), mais attention à bien enlever toute la poudre si non ça donne une impression de cheveux gris.

Le regard des gens a-t-il changé ?

Énormément ! J’avais fait cette couleur parce que mon blond foncé/chatain clair me donnait un air « banal » et je voulais qu’on me remarque, être différente et que ma couleur de cheveux reflète mon caractère (quoi de mieux que le roux ?). Depuis je suis « la femme fatale » on me compare souvent à Jessica Rabbit. Dans la rue, on me remarque tout de suite sans que ça ne fasse vulgaire cependant.