Entretien avec l’actrice Tanna Frederick

Tanna Frederick est une actrice de théâtre et de cinéma indépendante qui s’est fait connaître pour son rôle-titre dans « Hollywood Dreams » de Henry Jaglom, pour lequel elle a reçu le prix de la meilleure actrice au Fargo Film Festival 2008.

Elle s’est assise avec Le Blog d’une Rousse pour discuter de son chemin vers la gloire, de sa carrière et de sa vie de rousse :

Le Blog d’une Rousse : Comment et quand avez-vous commencé à jouer ?

TF : J’ai commencé à jouer en 5e année dans un théâtre pour enfants très prolifique dans l’Iowa. Je faisais cinq spectacles par an – peignais et construisais les décors, courais et accrochais les lumières, allais en cours – je vivais pour ce théâtre. Nous avons été traités comme des adultes et cela m’a inculqué un professionnalisme que je ne pense pas avoir pu recevoir dans un autre programme.

Le Blog d’une Rousse : Quel a été votre rôle préféré jusqu’à présent ?

TF: Mon rôle préféré a été le personnage de Moxy dans « The M Word », qui sort en décembre, co-vedette avec l’autre rousse, Frances Fisher qui joue ma mère et qui est drôle comme tout. Michael Imperioli est également dans le film. Mon rôle préféré à ce jour sur scène a été un tirage au sort entre Sylvia, dans laquelle je jouais un chien, et mon spectacle en cours en ce moment, « The Rainmaker », au Edgemar Center for The Arts. Cela fait presque un an que nous tournons, nous avons obtenu LA Critic’s Pick (Dieu merci) et c’est une production fantastique.

Le Blog d’une Rousse : En quoi le fait d’avoir les cheveux roux a-t-il été un aspect positif pour les rôles d’audition et de casting ?

TF : Les gens me poursuivent généralement pour des rôles «excentriques» ou «sexy» à cause de mes cheveux roux, ce qui me convient parfaitement. Ça aide, peut-être, à se démarquer en tant qu’actrice quand j’ai les cheveux roux. Certaines personnes ne peuvent pas prononcer mon nom, alors ils m’appelleront ‘ce roux qui était dans telle ou telle chose’. Donc, être rousse crée au moins une distinction quelque peu profitable entre moi et une brune ou une blonde « qui était dans telle ou telle ».

redhead_celebrity_interview_tanna_frederick_how_to_be_a_Redhead.jpg1Le Blog d’une Rousse : Vous jouez actuellement dans le film de Jaglom, « Just 45 Minutes From Broadway ». Quel personnage jouez-vous avec Judd Nelson ?

TF : C’était à l’origine une pièce de théâtre que nous avons dirigée pendant un an, puis nous l’avons transformée en film. J’y incarne une actrice abattue qui tombe amoureuse du fiancé de sa sœur qui malheureusement est une « civile » (c’est-à-dire une agente immobilière) interprétée par Judd Nelson.

Le Blog d’une Rousse : Nous adorons ! Où nos téléspectateurs peuvent-ils le regarder ?

TF : Netflix et pay-per-view.

Le Blog d’une Rousse : Nous adorons vos photos aux cheveux bouclés sur votre site Web ! Vos cheveux sont naturellement bouclés ?

TF : Oui, c’est bouclé et j’adore ça.

Le Blog d’une Rousse : Quels produits utilisez-vous pour sublimer la boucle ?

TF : Je laisse juste mes cheveux sécher à l’air libre et j’y laisse un soupçon d’après-shampooing Dove.

Le Blog d’une Rousse : Pourquoi aimes-tu être rousse ?

TF : C’est amusant, ça correspond à ma personnalité et j’obtiens plus d’attention de la part des garçons.

Le Blog d’une Rousse : Accessoire préféré pour sublimer vos cheveux roux ?

TF : Lorsque vous avez les cheveux roux, c’est votre accessoire et j’ai appris à laisser cela être audacieux et à ne pas exagérer mes coiffures avec des choses scintillantes ou scintillantes. Mes cheveux deviennent jaloux si un accessoire attire plus l’attention que mes cheveux. Tout devient méchant là-dedans, alors j’essaie de garder la paix (elle rit).

Le Blog d’une Rousse : Quel est votre produit de beauté préféré ?

TF : Gel Yeux Cellulaire Revitalisant La Prairie. Il est gluant et rose et rend mon visage décent.

Le Blog d’une Rousse : Sécher à l’air libre ou au sèche-cheveux vos mèches rouges ?

TF : Lorsque je ne tourne pas ou ne fais pas de spectacle, séchez à l’air libre à coup sûr. Mais, je dois généralement me faire coiffer pour quelque chose, donc je me fais toujours couper les pointes pour garder mes cheveux longs.

Le Blog d’une Rousse : Décrivez-nous votre style vestimentaire !

TF : Billy Idol rencontre Justin Theroux.

tanna_frederick_interview_redhead_celebrity_quotetanna_frederick_interview_redhead_celebrity_quote

Le Blog d’une Rousse : Le béguin pour les célébrités masculines ?

TF : Owen Wilson

Le Blog d’une Rousse : Nous avons entendu dire que vous êtes un coureur passionné et que vous êtes un Tae Kwon Do au deuxième degré. Dis nous en plus.

TF : J’aime le sport, mais plus les sports extrêmes – le skateboard, le surf, les marathons et les arts martiaux. Ils maintiennent l’équilibre de ma vie lorsque le vacarme de l’entreprise devient un peu stressant. Mon objectif est de me qualifier pour le marathon de Boston et de progresser en degrés en TKD, sans pour autant être un kook out dans l’alignement.

Le Blog d’une Rousse : Nous avons également entendu dire que vous êtes le fondateur du Iowa Film Festival. Quand est-ce que cela a lieu ?

TF : Nous venons de terminer notre 7e festival du film indépendant de l’Iowa. J’ai un merveilleux conseil d’administration, dirigé par Richard Schinnow, à Mason City Iowa. J’ai appelé Richard il y a huit ans et lui ai dit que nous devrions co-fonder un festival – j’étais au Ashland Film Fest et je pensais que ma ville natale dans l’Iowa me rappelait le public chaleureux et intelligent de cette communauté d’Ashland. C’était fantastique et inspirant !

Le Blog d’une Rousse : Qu’attendez-vous le plus dans les prochains mois et en 2014 ?

TF : Je vais au Vietnam en février avec mon organisation à but non lucratif, Project Save Our Surf. J’ai fondé une organisation à but non lucratif avec la légende du surf Shaun Tomson il y a huit ans, et ce sont les surfeurs et le soutien de la communauté qui nous ont aidés à évoluer et à rester en vie. Nous envoyons maintenant 2 000 enfants défavorisés dans des camps chaque été et avons des équipes qui donnent accès à de l’eau douce partout dans le monde. Notre prochain arrêt est le Vietnam. Nous installerons des filtres dans les orphelinats et les écoles, et y organiserons des cliniques de surf pour les enfants de la région. Seulement 38% des personnes au Vietnam ont accès à l’eau potable, donc je suis très content de ce projet. De plus, mon père a combattu au Vietnam, donc je l’emmènerai là-bas avec moi dans notre équipe et il le verra pour la première fois depuis qu’il s’est battu tout en aidant à fournir de l’eau potable aux communautés ; éco-thérapie en quelque sorte. On peut parrainer le projet en se rendant sur le site et en achetant un t-shirt cool fabriqué à partir de bouteilles d’eau recyclées.

Laisser un commentaire

dix-sept + 16 =