Taches de rousseur sur le visage – Protection solaire au fil des saisons

À vrai dire, en tant que rousse et Canadienne, j'ai porté des chapeaux et des lunettes de soleil tout au long des saisons, non seulement pour protéger ma peau, mais aussi pour protéger mes yeux et mes cheveux roux, qui sont tous facilement exposés à l'environnement, notamment aux rayons UVA et UVB nocifs du soleil. Votre peau est l'organe le plus grand et le plus vulnérable du corps. Une protection solaire appropriée est une bonne pratique pour tout le monde, et particulièrement importante pour les femmes qui ont des taches de rousseur !

1. Rayons UV d'hiver contre rayons UV d'été (et saisons intermédiaires)

Il y a quelques années, mon ophtalmologue a sauvé ma peau sensible. Elle m'a informé que non seulement les rayons UVA et UVB du soleil sont forts en été, mais que la réflexion des UV par la neige est également un facteur important à surveiller. La neige fraîche est un réflecteur particulièrement efficace et double presque l'exposition aux UV d'une personne.

2. Nuageux avec risque de coup de soleil

Si le temps est nuageux, vous pourriez hésiter à prendre votre chapeau, vos lunettes de soleil et votre crème solaire. Saviez-vous que jusqu'à 80 % des rayons UV du soleil peuvent traverser une légère couverture nuageuse ? N'oubliez jamais de vous couvrir, de prendre un chapeau et d'appliquer de la crème solaire.

3. Le débat sur le facteur de protection solaire (FPS)

En tant que rousse à la peau claire, j'ai découvert avec bonheur les avantages de ma crème solaire Aveeno avec FPS 30 et j'y fais confiance. Ma dermatologue a récemment mis un terme au débat en cours sur le FPS nécessaire pour une protection maximale contre l'exposition au soleil. Elle m'a conseillé qu'un FPS 30 est tout ce dont nous avons besoin, et que tout ce qui est supérieur à cela devient inutile et aussi plus cher. Un conseil : le FPS 30 bloque environ 97 % des rayons UVB et le FPS 15 bloque environ 93 % des rayons UVB. Alors, économisez plutôt votre argent sur les crèmes solaires coûteuses à FPS élevé afin de pouvoir le dépenser sur d'autres produits « adaptés aux rousses ».

Pour en savoir plus sur le débat autour du SPF 30, cliquez ici.

Crédit photo : Dmitry Agtev

Laisser un commentaire

trois × 5 =