Une rousse l’été, ça peut bronzer ?

87806640_oMe voilà de retour avec un nouvel article consacré au soleil ! Si vous avez oublié à quoi il ressemble, tapez « soleil » sur Google. Et oui, même si l’été ne semble pas vouloir démarrer
, du moins à Paris, peut-être que certains et certaines d’entre vous comptent s’éclipser vers des terres moins…hostiles.

Et donc en plein cagnard, cernées de corps ridiculement noirs (ouais je fais ma rageuse), vous, moi, en plein milieu… blancs ! Oui blancs comme un linge, un bidet, un fantôme, un cachet d’aspirine, comme neige ou pire, comme un cul ! Ou alors si ça fait une semaine, rouges comme une écrevisse. Pas mieux.

Et avec ça, les tâches de rousseurs plutôt soft le reste de l’année sont de sortie et s’éclatent comme des petites folles. C’est simple, à force de se multiplier, votre visage n’est plus qu’UNE seule tâche de rousseur.

Et pourquoi une si cuisante injustice ?

A cause de la mélanine qui protège la peau des rayons UV et dont nous manquons cruellement. Le processus du bronzage est simple : il s’agit d’une augmentation de pigments de mélanine bruns et rouges dans les cellules de la peau du à l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Ces pigments apparaissent pour protéger la peau et absorber tout le soleil à leur place. Chez les roux les pigments bruns sont en petite quantité et les rouges en grande quantité. Les rouges filtrent moins bien les UV donc la peau est moins protégée.

La petite leçon terminée, voyons plutôt quelles sont les meilleures méthodes pour arborer nous aussi une jolie peau dorée.

J- 1 mois : Entamez une cure de compléments alimentaires

S’il existe une technique bronzante qui marche c’est bien celle-ci. Je les appelle même les « gélules miracles ». Elles sont composées de vitamine E pour prévenir du vieillissement cellulaire, de caroténoïde pour activer la pigmentation de la peau et de sélénium pour ralentir le vieillissement cutané provoqué par le soleil. Foi de rousse, ça marche vraiment ! Un mois avant de partir en vacances, j’en gobe une (parfois deux) par jour, puis je prolonge pendant toute la semaine d’exposition. Evidemment, je ne suis pas devenue Beyonce, mais j’ai noté des résultats bien concrets : moins de coups de soleil, un bronzage plus rapide, plus intense et plus brun (oui parce que voyez-vous, avant, je rosissais).

Mes bébés ? Les Oenobiol à 16,48 euros la boite de 30 capsules. Sinon, il existe aussi les gélules Doriance Solaire (16 euros) et les Phytobronz (11euros) disponibles en pharmacie.

gelules détourés

 

J-3 jours : Devenez une pro de l’auto-bronzant

Qu’il est loin le temps où les auto-bronzants nous transformaient en carottes géantes… Aujourd’hui,  les formules modernes proposent des textures variées, des parfums discrets et surtout, ne font plus virer la peau à l’orange. Si vous suivez l’application, étape par étape, il n’y a aucune raison pour que ça ne marche pas. Voici mes techniques pour éviter les vilaines tâches :

1)    On s’épile avant !

2)    On exfolie son visage et son corps afin d’éliminer les cellules mortes et lisser la peau

3)    On gomme les callosités de la peau (coudes, genoux, chevilles)

4)    On applique son soin de jour avant, le résultat n’en sera que plus lumineux.

5)   On protège les zones qu’on ne souhaite pas colorer comme les sourcils, les ongles et la racine des cheveux avec de la crème hydratante ou on passe un coton légèrement humidifié à la fin de l’application.

6)    On applique l’autobronzant la journée pour que la lumière active le produit plus rapidement et parce que la nuit, la peau risque de frotter contre     l’oreiller et les draps.

7)    On répartie une noisette sur le visage uniformément de l’intérieur vers l’extérieur et on termine par la zone médiane.

8)   On remonte des chevilles vers les cuisses en massant bien les zones délicates des chevilles et des genoux.

9)    On prend le temps de bien se laver les mains avec du savon juste après l’application et on insiste sur le contour et le dessous des ongles.

10)  On attend une journée entière avant de prendre sa douche et on espacez ensuite les séances de 2 ou 3 jours.

N’oubliez pas, le but est d’obtenir un résultat hyper naturel, de bluffer notre entourage qui sera sceptique mais n’aura pas l’ombre d’un indice sur notre petite tricherie.  Donc mieux vaux obtenir un hâle progressif et contrôlé avec peu d’application répartie sur plusieurs jours plutôt que beaucoup en une seule fois.

CATASTROPHE ! VOUS ETES GRILLEES !

Malgré tous mes bons conseils, vous vous retrouvez tel un zèbre roux ! Que faire ? Alors, déjà je vous engueule pour avoir (délibérément) ignoré une étape du processus et ensuite, je vous demande de m’envoyer une photo pour me marrer un peu. Ou sinon, je vous propose de frotter vos vilaines traces avec du citron (acide + vit C très éclaircissant), du dissolvant (vraiment pas conseillé quand même), de faire 50 gommages avec de l’eau bouillante ou de prendre votre mal en patience.

Quel autobronzant choisir?

produits auobronzants détourésMon préféré, loin devant les autres est le Flash Bronzer sans transfert de Lancôme. Comme son nom, l’indique, l’autobronzant ne transfère pas, ce qui veut dire que vous pouvez enfiler des vêtements blancs sans qu’ils ne se tâchent. La texture gel teintée s’applique facilement et la couleur obtenue dès le premier résultat est idéale. 28,50 euros

L’Huile Somptueuse de Dior est un bonheur à appliquer grâce à sa texture huileuse, plus hydratante. Un peu cher tout de même. 41 euros

La Mousse éblouissante autobronzante teintée de L’Oréal Paris possède une texture plus légère et moins grasse. Attentions, la couleur est plutôt prononcée dès la première application. 12,90 euros

Le Terracotta Sunless de Guerlain est top aussi. Surtout, frottez bien vos mains après l’application car le produit est très très teinté. Cher, mais la couleur obtenue est sublime et vous en aurez pour plusieurs semaines d’utilisation.  47 euros

L’autobronzant Self-tanner d’Yves-Rocher est mon petit chouchou des jours où je veux un bronzage immédiat sur mes gambettes. Teinté et légèrement nacré, il se rince et s’enlève au savon. 13,50 euros

Pour mon visage, j’utilise l’Emulsion fondante de Nuxe qui hydrate ma peau et laisse un hâle léger comme j’aime. Le mois : l’odeur d’autobronzant. 19,50 euros

Et enfin, le Concentré teinté autobronzant de Clarins pour son agréable parfum de jasmin. 24,50 euros

Voilà mes rouquines préférées ! Toutes les clefs sont entre vos mains pour afficher un super teint sur la plage cet été, alors qu’attendez-vous pour bronzer?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *