Rousse Trip : le journal de bord d’une rousse en Amérique Latine

Qui n’a jamais eu envie de tout lâcher pour partir explorer le monde? Fanny par exemple, sauf qu’elle, elle l’a fait. Avec une copine au début, puis toute seule, elle continue d’arpenter les routes de l’Amérique Latine. Sur sa page Facebook Rousse Trip, elle vous raconte son aventure en histoire et en images. Bon et nous, on part quand?

11287234_10153343700728615_907727324_nQuel âge as-tu ?

J’ai 23 ans, bientôt 24.

D’où viens-tu ?

Je viens d’une petite ville du 91 appelée Egly, jusque-là, rien de très exotique !

Que fais-tu dans la vie ?

Pour le moment je voyage ! Sinon j’ai fait une licence tourisme et hôtellerie (étonnant non ? ^^).

Tu es partie seule ?

J’ai passé les trois premiers mois de mon voyage avec une amie, Laetitia, rousse aussi. D’où le nom de notre page, Rousse Trip. Aujourd’hui elle est retournée en France et désormais je continue l’aventure « seule ». Je mets seule entre guillemets car au final, je rencontre énormément de gens et je ne passe que très peu de temps toute seule.

Pourquoi avoir créé cette page ? Que peut-on y trouver ?

À la base, Rousse Trip a été créé pour que nos familles puissent suivre notre périple sans avoir accès a notre Facebook personnel ahah mais aussi pour le plaisir de partager notre voyage avec ceux qui le souhaitent. Sur cette page, nous mettons des petites anecdotes de voyage, des photos, vidéos, nos impressions sur les pays etc… Je me ferais aussi un plaisir de conseiller ceux qui comme moi, veulent se lancer dans un voyage de ce genre et répondre à leurs questions.

3

Pour quelle raison as-tu décidé de partir explorer l’Amérique Latine ?

Durant ma dernière année d’étude, je me suis sentie comme un oiseau en cage, j’avais besoin de m’échapper, voir et connaitre d’autres pays et d’autres cultures. Il me fallait ce voyage pour me sentir enfin « complète ».

Si j’ai choisi ce continent, c’est parce que j’ai toujours aimé la langue espagnol et la culture latino-americaine, je raffole des danses latines telles que la salsa et la bachata. J’ai regarde beaucoup de reportages sur les différents pays du continent et j’avais envie de voir de beaucoup plus près comment c’était en vrai. Il faut dire que les temples Mayas, le Machu Picchu et le salar de Uyuni font rêver !

De plus, grâce au travail en alternance que j’ai fait durant mes études, j’ai réussi à avoir des billets gratuits pour le Panama, c’était un signe du destin a prendre en considération !!

1 2

Jusqu’à quand dure ton voyage ?

Honnêtement je ne sais pas. Pour le moment je n’ai qu’un billet aller… pour le retour je verrai en fonction de mon budget. Je pense tenir jusqu’en aout… pour ensuite repartir vers de nouvelles aventures.

Quel est ton pays préféré jusqu’à présent ?

Sans hésité, le Nicaragua !!! J’en avais très peu entendu parler avant mon voyage, je ne m’attendais vraiment a rien concernant ce pays. Au final j’y ai découvert des gens vraiment très gentils et très ouverts, des paysages incroyables et très variés, ainsi qu’un cout de la vie vraiment bas. Je vous conseille à tous de faire un tour dans ce pays si vous en avez l’occasion, vous ne serez pas déçus.

5

Ta pire et ta meilleure anecdote ?

Je n’ai jamais eu de gros soucis. Il faut dire que l’Amérique Latine n’est pas celle que certains croient, je n’ai jamais eu de soucis de vols ou de violence, je suis les règles basiques de sécurité et je ne me suis jamais sentie en insécurité nulle part. Je crois que le moment le plus désagréable a été quand je me suis rendu compte que j’avais perdue ma carte bancaire a la frontière entre le Costa Rica et le Nicaragua: ça, je ne le doit qu’a moi-même et mon étourderie. Quelle galère !

Concernant ma meilleure anecdote, il est difficile de répondre à cette question. J’ai vécu tellement de moments incroyables. Je me souviens avoir versé une larme lorsqu’au Mexique, nous avons vu des baleines de très près, ou encore être restée sans voix le jour ou j’ai enfin pu voir le Machu Picchu en vrai: Il y a aussi ce moment ou nous avons passée la nuit dans une tente sur le volcan Telica au Nicaragua, nous avons vu la lave au fond du volcan et le ciel étoilé était incroyable. Il y a aussi eu des moments d’échanges intenses et profonds avec des gens exceptionnels, voyageurs ou locaux: Bref, tous ces petits rien qui font tout !

4

Comment et avec quels produits protèges-tu ta peau du soleil ?

Croyez le ou non, je suis une rousse qui bronze ! Je le dois surement a ma maman qui est brune a la peau mate (la génétique est parfois étrange lol). Je dois quand même faire attention et je commence a me protéger avec de la crème indice 30 de chez Nivea. Par la suite, quand mon bronzage est déjà là, je mets de l’indice 15.

Ces derniers temps sur la cote équatorienne j’ai été contrainte de louer un parasol pour me protéger du soleil car il était vraiment trop fort.

Par contre, mon ami Letitia qui a la peau plus fragile que moi se tartine avec de l’écran totale de chez Garnier.

La suivre sur Facebook : ici

La suivre sur Instagram : ici

3 Comments on Rousse Trip : le journal de bord d’une rousse en Amérique Latine

  1. Michael de Bordeaux
    juin 2, 2015 at 2:23 (3 années ago)

    J’adorerais voyager et avoir une rousse comme guide.. Qu’en dites vous ;p ?

    Merci pour votre témoignage.

    Répondre
  2. Luis A. Puertha EL SON LATINO
    juin 4, 2015 at 7:46 (3 années ago)

    Magnifique y muy interesante. Bravo Alexia. Mais je n’arrive pas à partager sur ma page EL SON LATINO École de Salsa.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *