Rousse à 15 ans **VS** Rousse à 25 ans

Les ados rousses l’ignorent encore, mais nous les femmes de plus de 25 ans, nous savons. Nous savons que tout change. Que ce qui nous handicapait par le passé, nous sublime aujourd’hui. Que les regards se transforment. Que nos complexes d’antan sont devenus nos armes de séduction. Alors, les p’tits mecs des bacs à sable avec leurs trois poils au menton feraient bien de se méfier avant d’insulter la rousse de leur lycée, car ils pourraient bien le regretter… À 15 ans et à 25 ans, voici une petite liste non-exhaustive de ce qui change vraiment!

15VS25

À 15 ans… On n’assume pas du tout nos cheveux roux et on passe à peu près par toutes les couleurs pour les camoufler. Du blond, du brun, du châtain…

À 25 ans… Si un coiffeur tente de toucher à notre couleur, on fout le feu à son salon! Oui oui, même pour un balayage ultra light.

***

À 15 ans… On nous compare tout le temps à Larusso.

À 25 ans… On nous compare tout le temps à Audrey Fleurot.

***

À 15 ans… On donnerait tout pour ressembler à notre copine brune qui bronze l’été et qui a de vrais sourcils bien marqués.

À 25 ans… On est hyper fières d’être unique et de ne ressembler à personne d’autre. Bon par contre, pour les sourcils, ben on est toujours bien emmerdées.

***

À 15 ans… Sortir avec une rousse, c’est la honte!

À 25 ans… Sortir avec une rousse, c’est le graal!

***

À 15 ans… On bousille notre capitale solaire l’été en essayant de bronzer par tous les moyens, genre expositions intensives à base de monoï pour faire comme les copines et bien sûr, on termine rouges comme des écrevisses (ça sent le vécu, hein ?)

À 25 ans… On préfère de loin afficher une peau de porcelaine plutôt qu’une peau de porc calciné, ou alors on apprend à tricher sans danger avec des autobronzants adaptés.

***

À 15 ans… Avoir des cheveux roux, c’est hyper nul !

À 25 ans… Avoir des cheveux roux, c’est hyper tendance !

***

À 15 ans… On déteste ces taches de rousseur qui pullulent sur notre visage et on les échangerait bien contre quelques boutons d’acné parce qu’eux, au moins, ils finissent par s’en aller. Seriously?

À 25 ans… On hurle au désespoir quand, en vieillissant, elles se font de plus en plus rares… Parce qu’en fait, c’est tellement mignon !

***

À 15 ans… On nous arrête dans la rue pour nous insulter et nous demander de quelle couleur sont nos poils.

À 25 ans… On nous arrête dans la rue pour nous draguer et nous demander si c’est vraiment notre couleur naturelle (de cheveux hein!)

***

À 15 ans… On nous voit comme des sorcières.

À 25 ans… On nous voit comme des ensorceleuses.

17 Comments on Rousse à 15 ans **VS** Rousse à 25 ans

  1. Annabelle
    novembre 4, 2015 at 12:34 (2 années ago)

    C’est bien vrai!! Jai toujours détesté ma couleur petite a cause des remarques et des différences…mais maintenant j’ai 20ans et je suis bien contente d’être unique! Je vis sur une ile et ici c’est encore plus rare de croiser une rousse! En boite, dans la rue ou peu importe on vous remarque, les coiffeurs adorent aussi ca fait plaisir d’en arriver la après tout ce qu’on traverse petit!

    Répondre
  2. Michael de Bordeaux
    novembre 4, 2015 at 5:25 (2 années ago)

    Tellement vrai.

    Répondre
  3. alex
    novembre 5, 2015 at 10:48 (2 années ago)

    Tellement vrai!!! Ado je faisais tout pour éradiquer toute trace de cette « malédiction », énervée par l’attitude de mes collègues qui m’appelaient soit Carrota soit La Rousse…ou qu’ils me faisaient des remarques méchantes…ou qu’ils essayaient de me mettre tjrs en couple avec des garçons roux qui subissaient le même traitement que moi etc. J’avais pourtant un grand succès auprès des hommes adultes, même bcp plus âgés que moi…J’ai essayé même le blond pendant des années, mais aujourd’hui trentenaire et à nouveau rousse (naturelle), avec bcp moins de taches de rousseurs j’ai du mal à faire mes courses toute seule sans me faire draguer ou admirer par les gars. Ça fait plaisir…Le petit plus c’est que nous n’avons pas des cheveux blancs non plus avant 40-50 ans, comme les autres couleurs des cheveux ;)

    Répondre
    • eve
      novembre 11, 2015 at 11:50 (2 années ago)

      J’ai 49 ans et toujours pas de cheveux blancs je confirme

      Répondre
      • cathy
        décembre 18, 2015 at 9:29 (2 années ago)

        à 53 non plus

        Répondre
  4. Joeva
    novembre 6, 2015 at 4:44 (2 années ago)

    Boooouuuuh…. Moi jai tjrs voulu être rousse et jai du attendre d’être ado pour me faire dès coloration… Oui oui une ado qui se teind en rousse!!

    Répondre
    • lili502
      mars 5, 2016 at 5:41 (1 année ago)

      je suis d’accord! c’est trop beau les cheveux roux!!!!!!!

      Répondre
    • Huizenga
      mars 31, 2017 at 11:19 (4 mois ago)

      Moi aussi je veux me faire en rousse. C’est décidé je vais le faire je pense. Et oui une ado qui se teint en rousse pour démontrer à notre société qu’être différent n’est pas si nul que ça ^^

      Répondre
      • admin
        avril 3, 2017 at 9:18 (4 mois ago)

        Je ne peux que t’encourager ! ;)

        Répondre
  5. Julrose16
    novembre 9, 2015 at 7:08 (2 années ago)

    Moi, je n’ai jamais tenté de changer ma couleur de cheveux. Ma grand-mère maternelle me disait toujours que ma couleur de cheveux était unique et c’est grace à elle que j’ai réussit à passer au travers de mon adolescence. Bon, moi, j’ai eu de la chance d’avoir des amis géniaux qui m’ont aidé aussi à passer au travers de ça. Les gens sont justes jaloux ! =)

    Répondre
  6. TouteRousse
    novembre 11, 2015 at 12:03 (2 années ago)

    Je n’ai pas été moquée durant mon enfance, je n’ai jamais vraiment eu de remarques méchantes à propos de ma couleur de cheveux mais, pendant quatre ans je me suis mise à teindre mes cheveux en noir, en brun, en rouge pour finir par me rendre compte que ce n’était pas la solution, au contraire !

    Aujourd’hui j’ai retrouvé ma couleur, un roux que je trouve magnifique et que j’accepte et assume à 200% ; On me demande souvent si ma couleur est naturelle, on me jalouse car c’est le cas et me demande comment j’ai pu faire des teintures pendant autant de temps !

    Je suis rousse et fière de l’être, je le revendique et j’espère de tout coeur transmettre cela à mes enfants

    Répondre
  7. RTA
    novembre 14, 2015 at 10:48 (2 années ago)

    Moi j’ai 15 ans et j’assume complètement, mais je comprend l’ironie de l’image ;)

    Répondre
  8. Vivi
    février 5, 2016 at 3:31 (1 année ago)

    Tellement vraie !! je l’ai vraiment vécu tout ce qui est indiqué

    Répondre
  9. Jenna
    avril 28, 2016 at 8:56 (1 année ago)

    J’ai toujours voulu être rousse. Ado, je me faisais des hennés et même tenté la colo maison mais ça s’est fini en catastrophe.

    Répondre
  10. Laura
    juillet 11, 2016 at 1:04 (1 année ago)

    J’ai 12 ans, bon je suis blond vénitien mais tout le monde au college me traite de dictionnaire, larousse, poil de carotte, carotte, et j’en passe, et en voyant le avant/après je suis fière de ma couleurs car Plus tard Jespere faire des ravages ;) Merci beaucoup ça m’a beaucoup redonner de confiance en moi !

    Répondre
  11. Anne
    novembre 18, 2016 at 9:50 (8 mois ago)

    Tout ça est tellement vrai ! Adolescente, je complexais réellement sur ma couleur de cheveux et mes taches de rousseur. Je suis passée par plusieurs teintures, afin de camoufler ma différence et de « rentrer dans le rang »
    Aujourd’hui, bon bah je ne suis toujours pas dingue de mes taches de rousseur que je trouve un peu juvéniles, mais j’assume complètement ma couleur. On m’en fait souvent des compliments. Comme quoi il suffit de s’assumer !

    Répondre
  12. Mylène
    avril 27, 2017 at 7:01 (3 mois ago)

    Je suis totalement d’accord avec tous ce que tu dis

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *