Redhead Beauty Project

Photographe et amoureux des rousses, il n’en fallait pas plus à Brian Dowling pour se lancer dans ce projet ambitieux : réaliser une série de portraits de femmes rousses du monde entier. Le but ? Rendre hommage à la beauté rousse mais aussi mettre un terme aux discriminations.

À l’instar de Pascal Sacleux et son exposition pour combattre le roucisme, Brian Dowling, photographe nord-américain basé à Berlin, a photographié 130 femmes rousses de 20 pays différents pour son projet intitulé Redhead Beauty, la beauté rousse. « Je voulais qu’il soit évident que ces photos sont le véritable reflet du modèle, et que les gens oublient leurs stéréotypes sur les roux », dit-il. La discrimination envers les roux et les rousses, un sujet qui le touche de près. « Le harcèlement envers les roux est un vrai problème. Moi-même, j’ai été brutalisé à l’école car je sortais avec une rousse. »

1-Russie

2-Italie

@ely_red and her Italian smile at #Redheaddays in #Breda. Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

3-Écosse

4-Royaume-Uni

  There was a #freckle explosion on my camera today! ☺️ @rubystratford #redheadsmagazine #redhair #freckles #redhead #229   Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le


5-Irlande

 

This #iPhone photo was taken in August where I learned that Ireland has only one week of summer. @graciemur @briandowling

Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

6-Autriche

 

Happy Birthday to @ricardaaa in #Austria! #redhead #bookstore @briandowling

 

Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

7-Amsterdam

 

Here’s to hoping that summer is not coming to an end. @bettw1

 

Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

8-Suède

With @juliaviola & @isabellhojman from #Stockholm. #strawberryblonde #freckles Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

9-Ukraine

It’s still summer in Ukraine w/ @thelittlesquirrel13. #redheadsmagazine #redhead #freckles #redhair #530

Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

10-Danemark

Summertime freckles from @igazeszter. #freckles #redhead #redhair #hungariangirl #copenhagen #summetime #summer #ginger #redheadsmagazine Une publication partagée par Brian Dowling Berlin (@redheads) le

Un vibrant hommage à la beauté rousse qui semble avoir atteint son objectif : changer les mentalités. « Des roux du monde entier m’ont écrit pour me dire que mes photos les avaient aidés à gagner confiance en eux. Ils se retrouvent sur ma page Instagram pour partager leurs histoires et demandent des conseils pour lutter contre le harcèlement qu’ils subissent. Et puis beaucoup de personnes non-rousses m’ont aussi écrit pour me dire que grâce à mon projet, leur perception de cette population avait changé. »

Pour voir tous les autres portraits : ici

Pour commander le livre : ici

3 Comments on Redhead Beauty Project

  1. Jérémie
    juillet 7, 2017 at 7:45 (3 semaines ago)

    J’avoue que j’ai bien de la difficulté à comprendre la démarche artistique de  Brian Dowling. Oui des magnifiques photos avec des très jolies rouquines mais malheureusement je ne crois pas que cela va mettre fin aux discriminations mais plutôt renforcé l’image de la femme fatale que bien des hommes ont dans leur imagination de la rouquine.

    Un autre question pourquoi seulement des rouquines, Les rouquins ne sont pas victimes de discrimination ?

    Pourquoi pas la photo d’un bûcherons Canadien, d’un Cowboy dans ouest américains, d’un motard qui roule sur sa Harley devidson les cheveux au vent, d’un policier ou d’un pompiers dans l’action de leur travail ou simplement la photo d’un parisien à Paris dans la vie de tous les jours .

    Personnellement je trouve Pascal Sacleux avec son expo photographique dans le hall de l’aéroport de Rennes a vraiment fait avancer la cause mais pour le projet de  Brian Dowling, je suis très indécis si cela va être bénéfique à moyen ou long terme.

    Répondre
    • admin
      juillet 12, 2017 at 6:39 (2 semaines ago)

      Bonsoir Jérémie,

      Pour répondre à ta première remarque sur l’image de la rousse comme femme fatale, sache que c’est une vision qui est loin d’être partagée par tous. Certains le pensent oui, mais combien sont-ils encore à se moquer, à clamer que les rousses sont toutes moches… Je peux te l’assurer, et les nombreux témoignages de jeunes-filles rousses sur le blog le confirment malheureusement..

      Quant à ton questionnement « pourquoi seulement des rouquines », ce genre de démarche concernant uniquement les rouquins a déjà été créée auparavant, notamment l’exposition RED HOT par Thomas Knight dont j’ai déjà parlé aussi sur le blog. Mais j’aime bien l’idée des bûcherons canadiens ou des motard sur sa Harley. Peut-être un futur projet à mettre en place ? ;)

      Enfin, j’admire moi aussi le travail de Pascal Sacleux que je trouve formidable, mêlant rousses ET roux.

      Répondre
      • Jérémie
        juillet 13, 2017 at 11:31 (2 semaines ago)

        Merci Alexia pour les précisions.

        Pour les léger d’esprit qu’ils trouvent que  » les rousses sont toutes moches  » Malheureusement il aura toujours des idiots pour dire des conneries.

        Desolé je n’avais pas vu ton article sur l’exposition Red Hot , Ma prochaine lecture sur ton blog.

        Bye

        Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *