Pourvu qu’elle soit rousse

81377214_oMes chères amies rousses, vous avez le moral dans les soquettes ? Vous vous trouvez trop moche, trop vieille, trop grasse, que sais-je encore ? Malgré vos efforts, vos cheveux ressemblent à un dessous de bras et ça vous déprime? Et oui ça arrive. Alors on oublie le Prozac et on se rend de toute urgence à la FNAC la plus proche afin de se procurer le livre du journaliste Stéphane Rose : « Pourvu qu’elle soit rousse ». Résultats garantis ! Grâce à lui, votre égomètre atteindra des sommets et vous vous sentirez plus belles et plus désirables que jamais. Ce livre est un véritable hommage à la beauté rousse et en plus, il contient plein de citations et d’anecdotes culturelles sur nous. Alors je n’irais pas jusqu’à dire que ce livre représente LA bible des rousses, mais il reste tout du moins un indispensable dans votre bibliothèque.

81377145_oWARNING ! Si vous avez moins de 18 ans, passez votre chemin ! En effet, Stéphane Rose est un véritable obsédé, pardon, adorateur des rousses. Il serait capable d’en flairer une à des kilomètres à la ronde et ne jure que par elles. Il va donc se lancer dans une quête sur meetic et accumulera les expériences plus ou moins glorieuses. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteur n’est pas avare en détails aussi bien en ce qui concerne l’anatomie de ses conquêtes que ses propres émotions.

À mi-chemin entre roman obsessionnel, carnet de route pornographique, road-movie introspectif et satire caustique de l’univers des sites de rencontres en ligne, Pourvu qu’elle soit rousse se veut avant tout un éloge féministe de la différence et de la singularité.

Certaines critiques affirmeront qu’il s’agit d’un vulgaire livre de cul. Pour défendre l’auteur, je ne ferai que citer cette phrase culte qu’un grand homme a dit jadis : « Alors Thérèse s’il vous plait, n’y voyez pas le fantasme de l’homme, mais plutôt si vous voulez comment dire ?…La recherche créative! …Le délire de l’artiste!!! »

1 Comment on Pourvu qu’elle soit rousse

  1. Anonyme
    septembre 12, 2014 at 5:26 (5 années ago)

    Ah bon bah dommage que ce soit un «obsédé,pardon adorateur des rousses» dont les livre sont -18 ans

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *