Mais qui est vraiment Jessica Rabbit ?

Elle est le personnage le plus érotique de tous les dessins-animés confondus et a contribué sans aucun doute à alimenter le fantasme de la femme fatale rousse et sexy. Dans le film Qui veut la peau de Roger Rabbit, réalisé en 1988 par Robert Zemeckis, elle joue l’épouse de l’excentrique lapin Roger Rabbit. Mais qui est-elle vraiment ?

e9f20c7fb29a5827c51108e4ff4deb00

Le personnage de fiction

À Los Angeles en 1947, les Toons (personnages de dessins animés) vivent à Toonville, une zone adjacente à Hollywood et se déplacent régulièrement chez les humains pour tourner des dessins-animés. Parmi eux, la sulfureuse Jessica Rabbit, épouse du lapin-héros Roger Rabitt est certainement le fantasme numéro 1 du tout Hollywood. Sa longue robe rouge fendue sur le côté, sa poitrine démesurée, sa taille de guêpe et sa crinière rousse illustrent la parfaite pin-up de l’époque. Soupçonnée de tromper son mari (enfin, de faire picoti picota) avec le producteur de dessins animés Marvin Acme, le détective privé Eddie Vaillant, pas insensible à son charme ses formes affriolantes, va enquêter à son sujet. On apprendra de sa bouche pulpeuse (et par la suite) qu’il ne faut pourtant pas se fier aux apparences lorsqu’elle se justifie auprès de Vaillant : « Je ne suis pas mauvaise, je suis juste dessinée comme ça ».

Ce que vous ne saviez peut-être pas :

Avant d’être chanteuse de jazz, Jessica Rabbit commence sa carrière en tant que modèle photo dans des magazines de charme.

Son personnage est principalement inspiré de trois femmes : l’actrice américaine Veronica Lake pour sa longue chevelure ondulée cachant lascivement une partie de son visage parfait, Rita Hayworth pour sa couleur rousse et la mythique scène de danse avec les gants dans Gilda (référence à l’arrivée sur scène de Jessica Rabbit) et Miss Vikki Dougan, la It Girl des années 50 pour son look souvent composé de robes provocantes au dos-nu extrêmement échancré qui n’est pas sans rappeler celui de la fameuse robe rouge de Jessica Rabbit.

muses-roger-rabbit

Une boutique de lingerie et accessoires de mode, nommée Jessica’s Shop a existé entre le 1990 et 1993 dans la zone commerciale et de loisirs Pleasure Island à Walt Disney World Resort.

La fameuse scène où elle chante sa chanson dans le bar n’est autre que Why Don’t You Do Right interprétée par Amy Irving.

Elle apparaît dans trois courts-métrage réalisés après la sortie du film et diffusés en avant-programme dans certaines salles. Elle y tient les rôles d’infirmière dans Bobo Bidon, de victime d’un maniaque dans Lapin Looping et de garde forestière dans Panique au Pique-nique.

jessica-rabbit-court-metrage

Bobo Bidon, Panique au Pique-Nique et Lapin Looping

À l’occasion d’Halloween, il aura fallu des heures de préparations pour transformer le top allemand Heidi Klum en Jessica Rabbit. Prothèses mammaires, fesses rembourrées, structure du visage modifiée, perruque, maquillage, le travail fut long et minutieux pour un résultat surprenant !

Pixee Fox une américaine de 25 ans a dépensé près de 113 000 euros en chirurgie pour ressembler à l’héroïne de cartoon et s’est même fait retirer six côtes ! Quelle horreur !!!

pixee-fox-jessica-rabbit

Et vous, que vous inspire Jessica Rabbit ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *