J’ai testé un cours de Crossfit

Qui dit retour de vacances dit rentrée pleine de bonnes résolutions ! Et parmi celles qui reviennent constamment se trouve celle de l’activité sportive régulière que vous vous promettez (cette fois) de tenir toute l’année (pour de vrai). Je profite donc de cette belle motivation encore toute pimpante pour vous présenter ce nouveau sport à la mode : le Crossfit !

Crossfit par ci, crossfit par là, tous mes potes n’ont fait que me parler de cette nouvelle activité cet été : « C’est hardcore mais qu’est-ce que c’est bon ! » ou encore « Tu ne peux plus bouger le lendemain tellement t’as mal mais c’est génial ! ». Mon entourage était-il devenu complètement maso subitement ? Non parce que dit comme ça, bizarrement, ça ne me donnait pas du tout envie d’essayer… Mais bon, toujours en quête de mon « nouveau » sport pour ma « nouvelle » rentrée, je me suis lancée et le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai été fixée !

crossfit-sportroops-game-11-decathlon-aquaboulevard-parc-suzanne-lenglen

Source photo : blog-fr.sportroops.com

C’EST QUOI LE CROSSFIT ?

Comme son nom l’indique, le Crossfit est une combinaison d’entraînements et de mouvements variés qui intègrent plusieurs disciplines sportives : athlétisme, haltérophilie, cardio training,  gymnastique… La particularité et surtout la difficulté de cette discipline réside dans le fait que les exercices de haute intensité s’enchaînent sans temps de repos entre eux. Le but étant de repousser toujours plus loin ses limites tout en effectuant un travail physique complet (du muscle, de l’équilibre, de l’endurance, de la vitesse, de la souplesse…).

MON TEST

Le jour J, je suis prête à en chier découdre avec ma séance. Et puis si ça se trouve, ça ne sera pas si difficile que ça pour moi… Je cours quand même 3 fois par semaine et il m’arrive de faire quelques abdos alors ça devrait aller… Le prof arrive. Il s’appelle César, a un tatouage en forme de laurier dans le dos, un corps en béton armé et des yeux bleu ciel. Véridique ! Bon ça les filles, je peux pas vous garantir un César si vous vous inscrivez à un cours de Crossfit mais c’est vrai que ça peut être un bon argument pour se dépasser. Bref, revenons-en au cours.

Le prof annonce donc le WOD (Workout Of the Day) car chaque jour, les entraînements diffèrent les uns des autres afin de travailler divers exercices et permettre au corps de récupérer. Donc au programme pendant une heure : des Squat Snatch. Et un Squat Snatch ça ressemble à ça :

FUN

J’ai choisi cette magnifique photo car elle illustre à merveille l’expression de mon propre visage lors de la réalisation de cet exercice. Bien évidemment, mon haltère à moi était un peu (ok beaucoup) moins lourde et jamais je ne porterai pareille grenouillère mais ça vous donne une idée de l’exercice. En gros, faire des squats tout en élevant une barre au dessus de sa tête tout d’abord avec un bâton, puis avec une haltère de 15 kg. Autant vous dire que je ne faisais pas la maligne.

Si les 45 premières minutes de la séance étaient consacrées à des échauffements et des répétitions, les 15 dernières m’ont carrément achevées! L’objectif : enchaîner LE PLUS VITE POSSIBLE des séries de Squat Snatch et de Box Jump (sauts à pieds joint sur une grosse box en bois) SANS PAUSE!! Jamais de ma vie je n’ai autant transpiré, jamais je n’ai eu autant de courbatures le lendemain, mais je dois bien admettre que la sensation de l’effort surhumain accompli était plutôt jouissive sur le moment.

Source photo : traileurz.fr

MON AVIS

Les points positifs  :

  • La variété des exercices
  • Une super ambiance car tout le monde est solidaire et s’entraide pour y arriver
  • Le fait de se surpasser physiquement

La plupart de mes amis qui y ont goûté ne peuvent désormais plus s’en passer et je peux tout à fait comprendre cette addiction du corps à l’effort. Je trouve aussi que c’est une discipline très intéressante et efficace pour ceux et celles qui souhaitent perdre du poids, sculpter leur corps et gagner en endurance. En ce qui me concerne, je vais retrouver mes vieilles basket de running en attendant de trouver un sport un peu moins « brutal ». Et non je ne suis pas une chochotte !!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *