Isabelle Huppert, le glaçon bouillant

Comment vous dire que je suis une fan ABSOLUE de cette grande actrice française ! Et même si je suis fière qu’elle soit rousse, mon admiration pour elle n’a rien à voir avec sa couleur de cheveux. Charisme, performance, émotion, profondeur… Petite introspective d’une femme aux multiples facettes. 

Cannes Film Festival 2009: Jury Presentation PhotocallIsabelle Huppert (née à Paris en 1953) fait partie de ce genre d’actrices qui n’hésite pas à prendre des risques. Professeur de piano aux tendances sado-maso dans La Pianiste de Michael Haneke (2001), bourgeoise frustrée et suicidaire dans Madame Bovary de Claude Chabrol (1991), faiseuse d’ange au destin tragique dans Une affaire de femmes du même réalisateur (1988)… Elle est connue pour avoir bâti sa carrière sur des choix exigeants, des films difficiles et des metteurs en scène peu consensuels. Froide et impassible d’apparence mais intense dans les émotions, tantôt mélancolique et dépressive tantôt passionnée et entière, Isabelle Huppert incarne avec une subtilité toute particulière les émotions complexes qui caractérisent les femmes. Toutes les femmes.

Son physique frêle et froid, son jeu d’actrice toujours dans la retenue et sa discrétion concernant sa vie privée lui valent d’être perçue par la presse comme une actrice intello plus cérébrale qu’instinctive. Une étiquette qu’elle réfute en partie…

ISabelle Huppert

Mais si son visage impassible ne vous permet pas de lire en elle comme dans un livre ouvert, son regard indescriptible lui, attisera l’objectif de nombreux photographes. En 2009, une exposition lui sera même entièrement consacrée, reprenant les 120 portraits pris par des stars de la photo sur une période de trente ans. « La femme aux portraits » fera le tour du monde.Tout comme sa carrière d’ailleurs.

La femme aux portraits

Exposition « La femme aux portraits »

Elle est en effet l’une des rares interprètes françaises à s’être constituée une filmographie véritablement internationale. Etats-Unis, Italie, Russie, Allemagne, Pologne, Suisse, Autriche, Serbie… La liste est longue.

Ses congénères rousses américaines ne tarissent d’ailleurs pas d’éloge à son sujet. Nicole Kidman affirme en 2012 qu’elle « aime sa manière de se mettre constamment en danger » et qu’elle représente pour elle « un modèle à suivre pour ses choix futurs ». Jessica Chastain déclare : « Elle est de loin mon actrice préférée et mon idole absolue ». Enfin Julianne Moore parle d’elle comme d’une « actrice fabuleuse » qu’elle « admire profondément».

Top 5 de mes films préférés avec Isabelle Huppert :

Les soeurs fâchées

Une affaire de femmes

Madame Bovary

8 Femmes

Mon pire cauchemar

1 Comment on Isabelle Huppert, le glaçon bouillant

  1. Margaux
    avril 10, 2015 at 2:36 (3 années ago)

    J’ai adoré son rôle dans Madame Bovary, très bonne actrice française ! Je ne sais pas si tu connais Holland Roden mais c’est aussi une très bonne jeune actrice au magnifique cheveux roux ( blond vénitien pour être exacte ), actrice très prometteuse j’en suis sûre !

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *