« Être roux » : un article de la blogueuse Léa (Idées d’une rousse)

Léa est rousse et toute nouvelle dans le monde de la blogosphère. Sur son blog très sympa « Idées d’une rousse », on trouve une rubrique mode avec ses tenues préférées, ses coups de coeur, ses pensées et ses idées. Aujourd’hui, elle partage avec nous un article consacré au fait d’être roux et sur l’acceptation de soi.

Ce n’est pas toujours facile d’être roux, on a tous subi des moqueries un peu stupides et qu’on a voulu ignorer mais quoiqu’il arrive ça reste blessant. D’un côté on a certains parents qui se demandent comment faire pour que leur enfant ne le vive pas mal tout au long de leur vie, mais aussi certains enfants qui sont prêt à tout pour ne plus être roux, et de l’autre il y a ceux qui s’assument tout simplement et qui ne font plus de leur cheveux un obstacle à leur développement personnel. J’ai donc décidé d’écrire un article sur les roux et en même temps sur l’acceptation de soi et le développement personnel.

Pourquoi est-on rejetés ?

Vous le savez peut être déjà (ou pas) mais le gêne roux est un gêne récessif, ce qui veut dire que pour être roux il faut avoir les deux allèles du gêne. En gros, si chacun de vos parents ne vous transmets pas le gêne vous ne serez pas roux ou que partiellement (j’entends par là que vous n’aurez que quelques caractéristiques comme juste quelques tâches de rousseur, ou la peau assez pâle).

Léa cheveux

Depuis toujours les roux sont rares et ce dans toutes les civilisations du monde. Dans certaines on prenait les roux pour des sorciers ou des gens malfaisants et dans d’autres pour des sortes de messagers bienveillants. Nous sommes rares et les gens nous voient comme « différents ». Or, la différence effraie, l’inconnu effraie parce qu’on a besoin de se réconforter en pensant que les autres sont comme nous, donc quand ce n’est pas la cas on a peur. C’est ce comportement là qui conduit au racisme ou à la xénophobie malheureusement.

Ce qui est dommage ce sont ces personnes qui ont des préjugés sur le physique d’autres et qui mettent les gens dans des « cases » ou « catégories » et les rejettent sans prendre la peine d’essayer de les connaître. C’est souvent ce qui arrive avec les roux. C’est dommage pour elles, pas pour nous car nous, nous ne manquons qu’une personne peu ouverte d’esprit donc rien de bien dommage ; mais elle, elle rate peut-être une perle, une personne géniale avec qui elle se serait peut-être très bien entendu si elle avait fait l’effort d’apprendre à la connaître.

-2

Plusieurs roux (souvent des enfants car c’est à cet âge qu’ils ne retiennent pas leurs mots et peuvent être très blessants) se sont déjà donnés la mort pour avoir été moqués, poussés,maltraités, harcelés par leurs « camarades » de classe. Le majeur problème rencontré est finalement l’acceptation de soi et l’estime de soi, parce qu’à partir du moment où vous êtes bien dans votre peau les remarques des autres vous passent au dessus.

Comment mieux s’accepter ?

« L’acceptation doit être profondément ancrée au fond de soi et envahir tout l’espace. De ce fait, il n’y a plus de place pour les frustrations, les colères, les remords, les regrets et tout ce qui apporte la douleur » (Source)

Vous accepter, c’est tolérer chaque facette de votre personnalité et chaque partie de votre corps, vous n’êtes pas obligés de TOUT aimer chez vous loin de là. Dîtes vous que vous avez des défauts mais aussi qualités, des atouts et des talents (même si vous ne les connaissez pas encore) ! Vous devez avant tout ne pas essayer de plaire à tout le monde, parce que ce n’est pas possible tout d’abord, et que l’essentiel est de vous plaire à vous même. Pour ça, ne vous comparez pas aux stars ou aux mannequins qui sont tous maquillés et retouchés et loin d’être naturels. Tout le monde a des défauts, même eux qui semblent si parfaits. Pour plus d’informations et de conseils je vous invite à aller lire quelques articles : Top Santé, Marie Claire et Avancer Simplement.

-3

Plus précisément pour les roux, ce qui est bien entre nous, c’est qu’on forme une sorte de grande famille, il y a une espèce de reconnaissance naturelle et mutuelle. Et puis à chaque fois que deux roux se retrouvent dans la même pièce ils ont forcément droit à un « C’est pas ton frère lui ? » ;) Alors si jamais vous avez un coup de blues par rapport à des moqueries ou vos cheveux vous pouvez toujours en parler ! Dîtes vous que vous avez la chance d’être unique, et vos cheveux soulignent cet aspect de votre personne ! N’hésitez pas à en parler à votre entourage, amis, famille ou même à certains numéros de téléphones à qui on peut demander de l’aide tout en restant dans l’anonymat. N’oubliez jamais que vous êtes beaux, belles, géniaux, uniques et restez vous même quoiqu’il arrive !

Mon conseil personnel 

Les pages et les groupes Facebook, les comptes Instagram,.. Tout ce qui se rattache à la promotion de la rousseur est bon à suivre ! En effet, voir des gens qui ont l’air bien dans leur peau en étant roux ça vous réconfortera ou si vous n’êtes pas roux ça vous donnera très certainement envie de l’être ;) Ca vous aidera aussi sûrement à vous assumer. Pour ça je vous ai fait une petite liste des sites que j’aime bien aller voir régulièrement :

– Le blog Alerte rousse

– La page Rousse ou roux et fier de l’être

– La page Les plus belles rousses

– L’article 21 raisons pour lesquelles être roux est une chose merveilleuse

– L’article 18 bonnes raisons d’être roux

– L’article 10 bonnes raisons d’être roux

– Le blog Bonjour la Rousse

– Le blog de Life of a Redhead, en anglais !

– Le blog d’Hannah Louise, anglaise qui ne poste pas réellement sur les roux ou rousses mais que je trouve très jolie et dont j’aime beaucoup lire les articles !

Utilisez les hashtags #roux , #rousse , #rousseur ou #ginger et #redhead sur les réseaux sociaux et voyez ce que ça donne !

Dans cet article je ne liste pas exhaustivement les méthodes pour se sentir mieux dans sa peau ou s’accepter et je ne prétends pas non plus être super calée là dessus. J’écris cet article dans le but d’aider un maximum de personnes qui le liront, et j’espère sincèrement qu’il aura atteint le but espéré.

∼ Léa

Son blog : Idées d’une rousse

 

2 Comments on « Être roux » : un article de la blogueuse Léa (Idées d’une rousse)

  1. Fliege
    février 11, 2015 at 1:48 (5 années ago)

    Elle est vraiment magnifique cette jeune fille ! Un roux auburn que j’apprécie énormément

    Répondre
  2. Margaux
    novembre 26, 2015 at 8:34 (4 années ago)

    Attention, le gène MC1R ne code que la couleur des poils ou plumes, pas la peau, ce sont d’autres gènes qui rentrent en compte normalement. Par contre, je crois qu’il y a bien un lien avec les éphélides oui ^^

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *






Comment *